Réparation d'un ravier Jammet Seignolles

Juste un éclat, une ébréchure, mais cela suffit à expulser une belle pièce de son service... On ne voit plus que ce défaut, et on ne peut plus s'en servir. En plus, l'éclat est coupant et dangereux. Or, la pièce est saine! elle n'est pas cassée, elle n'est pas fêlée.

Une toute petite réparation pourra lui redonner une longue vie...

Quelques étapes simples:

  1. nettoyage des bords abîmés, avec de l'acétone pour dégraisser et favoriser l'adhérence..

  2. remplissage de la partie manquante avec une pâte époxy en deux composants, très blanche . Appliquée à la spatule sans trop empiéter sur les parties saines, elle sèche en une nuit, et devient très dure et vitreuse.




3. ponçage de l'époxy , avec des grains de plus en plus fins, en essayant de ne pas toucher la porcelaine "saine" autour de l'éclat pour ne pas la ternir. Il faut retrouver ( toucher du doigt) le relief exact de l'aile réparée, ni convexe, ni concave. ( si on a trop poncé, on peut refaire une pose d'époxy sur la première). Aucune délimitation ne doit être visible ou sentie.



4. Essai de couleur sur un carreau émaillé, avec un soupçon d'acrylique, pour coller le plus possible à la nuance de fond de l'émail d'origine de la porcelaine.


5. Peinture du motif disparu ( à copier sur la pièce même ou une autre pièce du service). Ici, filet noir à la plume et dégradé vert-turquoise au pinceau



6. Une fois le rendu satisfaisant, vaporisation d'un vernis brillant . Il doit se "fondre " dans l'émail de la porcelaine sans démarcation (aérographe idéalement) ou un pinceau plat qui va estomper parfaitement le contour du vernis.




Et voilà, cette jolie pièce peut retourner dans le buffet et embellir une jolie table!