Personnaliser un carrelage (2)


Maintenant que nous avons les carrelages disposés en fresque, l'idée est de reproduire des motifs choisis dans le joli papier peint de la salle de bains, en encadrant joliment les robinets au dessus de la vasque. Avec les chutes de papier peint, je choisis les sujets et je les décalque, afin d'essayer leur positionnement sur la fresque .









Vous pouvez agrandir ou diminuer les motifs à la photocopieuse ou encore inverser le sujet

(retourner en miroir) si cela cadre mieux avec la surface à décorer. Il faut juste éviter trop souvent de "couper" les motifs par les joints de carrelage, autant que faire se peut, et essayer, à la pose du carrelage, de garder un écartement minimum pour ne pas déformer ou décaler le motif. De même, un joint de couleur assorti au fond du carrelage atténuera l'effet quadrillage.(coloration du joint à l'acrylique) La reproduction des sujets se fait tout simplement au carbone, et la peinture, comme pour la porcelaine, classiquement au dessus de l'émail ( ici couleurs Catherine Bergoin).




On peut utiliser la plume ( avec un médium acqueux) pour cerner les motifs et effectuer les détails très fins. Les noirs (ou les autres couleurs) seront dans ce cas beaucoup plus denses avec une seule application. Il faut tenir compte cependant de la couleur de fond du carrelage, et accentuer un peu les couleurs pour qu'elles dominent . En effet, elles vont se fondre ( et se superposer) sur la couleur de fond, donc il faudra accentuer un peu les contrastes. Il est utile d'utiliser un blanc opaque le cas échéant pour les zones très claires. En deuxième cuisson, le dessin sera plus précis une fois repeint sur ce fond opaque et clair.(les couleurs vitrifiables sont en effet transparentes et se superposent avec un effet "vitrail"). Vous pouvez avant de commencer, effectuer sur une chute de votre carrelage, un petit échantillon des couleurs pour pouvoir mettre au point vos nuances.

Inutile d'essayer d'obtenir un résultat parfait à la première cuisson, la plupart des couleurs nécessiteront une retouche et une recuisson. Deux couches fines valent mieux qu'une trop grande épaisseur qui pourra terminer en craquelures et tressaillages ( cloques)...Les rouges en particulier,( couleur un peu névralgique et peu résistante à la chaleur) peuvent demander plusieurs cuissons, mais avec une application très fine à chaque fois.




Il s'agit de faïence, donc la température cuisson des couleurs sera de 750°C. Après la première cuisson, il faut reprendre les motifs ( sans épaisseur) pour faire ressortir les détails et accentuer les couleurs, puis recuire. Les détails seront plus nets, mes couleurs plus vives et plus opaques. Pour les bleus ou les couleurs très claires il peut être utile d'ajouter un peu de fondant pour éviter des zones trop mates. Attention le fondant a tendance à pastelliser les couleurs.


nota:Il est possible de recuire une troisième fois, voire une quatrième si cela s'avérait nécessaire, ou si cela vous rassure de "sauvegarder " votre dessin avant d'aller plus loin!


Une fois bien cuits, entreposez vos carreaux avec un papier intercalaire pour éviter les rayures si vous ne les posez pas tout de suite... Leur face de dessous est souvent rugueuse et brute!


Décorer ses propres carreaux donne envie de refaire salle de bains et cuisines!!!Mais vous pouvez aussi refaire un dessus de table, une table basse, en chinant par exemple des piètements de fer forgé dans les brocantes!


A vos pinceaux! N'hésitez pas à poser vos questions si vous rencontrez un problème particulier!